Nous avons passé plusieurs jours à Baños, en équateur, à 1840 mètres d’altitude. Cette petite ville hyper touristique est située au pied du Volcan Tungurahua qui culmine à 5023 mètres. Ce volcan est toujours en activité depuis 1999. Il envoie de temps en temps des cendres et des roches sur la ville.

 

 

Baños est l’endroit pour faire des tours dans la jungle, du canyoning, du rafting, parapente et autres activités “extrèmes”…
Chloé a été un peu malade, et comme on commence à être ric-rac avec l’argent, nous n’avons pas fais grand chose ici. À part du parapente bien sûr !!

Niton

 

J’ai donc contacté Edgar, qui possède une école ici à Baños (demander à n’importe qu’elle boîte de tours) où se trouve l’école à deux pas de la grosse église. Il m’a emmener à Niton, à 35 minutes du centre. Pour deux jours de vols dynamiques, l’après midi.
Le décollage se fait sur un champ en pente, au sommet d’une colline à 3000 mètres d’altitude.
Ici les bi-placeurs fonctionnent à l’anémomètre ! Vent moyen d’environ 25 km/h, et rafales fréquentes à plus de 40 (mois de mars). Faut faire un peu attention au moment de décoller, histoire de ne pas ce retrouver derrière sous les rotors…
Le décollage peut être sportif, (l’atterro au déco aussi !), mais pour ma part, ces deux jours ce sont passés sans turbulences en l’air.

Lorsque le temps s’y prête, et que le ciel est dégagé, on peut apercevoir le Volcan Tungurahua en face, et le Volcan Chimborazo (6288 m) plus sur la droite. Sa position proche de l’équateur en fait le plus haut sommet du monde à partir du centre de la terre.
Nous n’avons pas fais attention que nous arrivions en plein semaine sainte. Les prix des hotels sont passé de 16 dollars la chambre double à 30 dollars. En effet, toute la population alentour fait un pèlerinage à pied, à Baños. Et la ville se rempli en une soirée. À Baños, se trouve “La cascada de la virgen”, cascade de la vierge, où les gens viennent se purifier dans les bains chauds.
Le nom complet de Baños est : Baños de agua santa.
Après ces quatres jours passés à Baños, et la perte de mon iPad dans le bus… Nous partons vers Puyo pour se rapprocher un peu de la jungle et peut être y faire un tour.