CiméO Nature dans Échappées Belles

CiméO Nature dans Échappées Belles

Bonjour à tous !

C’est avec “un peu” de retard que je poste la vidéo de mon passage dans l’émission “Échapées Belles” sur France 5.

Raphaël de Casabianca et son équipe sont donc venus sur notre chère île de la Réunion, pour en faire le tour, en compagnie de l’accompagnateur Fred Melon, qui nous fait découvrir le volcan, les tunnels de lave etc…

Raphaël s’est donc offert une petite session de détente dans le canyon de Langevin, encadré par mes soins.

Au programme de cette belle journée : une grande tyrolienne pour commencer le canyon, puis un enchaînement de toboggans et de sauts. Bonne ambiance garantie !

Allez je vous laisse regarder la vidéo.

 

Piton des neiges, par le Bloc

Piton des neiges, par le Bloc

Ok, c’est parti pour un petite session de marche et vol jusqu’au sommet de l’océan indien.

Pour commencer il faut se rendre à Cilaos, traverser la ville, partir en direction de Bras sec, et se garer sur le parking du Bloc, avant Bras sec. Coordonnées : -21.123417  55.483213

Depuis le parking voiture jusqu’au sommet, il y a 6,6 km et 1680 de dénivelé.

On commence par la montée du Bloc (4 km et 1100m de dénivelé), jusqu’au Refuge de la Caverne Dufour.  Pas besoin de prendre beaucoup d’eau, il y a une source et un abri à la moitié de la montée. Ensuite, il y a le refuge. Si jamais vous ne pouvez pas décoller, vous pourrez faire pareil au retour.

Du refuge au sommet il reste 2,6 km et 580 m de dénivelé. Si vous suivez le chemin officiel c’est un peu plus long.

À un peu plus de la moitié de la seconde partie, on peut tracer tout droit, au lieu de tourner à droite et suivre les balises blanches. C’est un peu plus raide mais ça passe très bien. En plus, on passe directement par le décollage !

Le décollage est orienté SSO, et est 140 mètres en dessous du sommet.

Voici les coordonnées du déco : -21.100430  55.484470.

L’atterro est ici : -21.139524, 55.476442

Toutes les traces GPS sont téléchargeables ici

 

 

Attention aux conditions là-haut, de bonnes turbulences peuvent venir quand le vent est trop travers droit.

Matos :

Sellette : GIN Yéti convertible

Secours : SupAir Xtralite

Voile : Advance Pi 23

Poids total du sac : 9,5 kg

 

IMG_7992 IMG_7993

 

 

 

 

 

Piton des neiges, Sentier Jacky Inard

Piton des neiges, Sentier Jacky Inard

Enfin ! Après presque deux ans à la Réunion, j’ai enfin pu décoller du plus haut sommet de l’océan indien. Le Piton des neiges !

Nous sommes partis à 7 depuis l’Entre Deux. Nous sommes montés jusqu’au Dimitile en 4X4, et nous avons attaqué la marche pour rejoindre le Gite du Piton. Le sentier s’appelle “Le sentier “Jacky Inard”. Il commence à la Chapelle, et longe toute la crête est du cirque de Cilaos, pour rejoindre le coteau Kerveguen et enfin le gîte.

 

Vous trouverez ici la trace GPS. Le décollage se situe en dessous du sommet, sur un prochain post je mettrai la trace le plus courte pour accéder directement au décollage sans passer par le sommet.

 

 

Bref, plus de détails sur les différents vol rando de la Réunion dans un prochain post.

Voici une petite vidéo de notre week end.

 

 

 

 

 

Piège à moustiques naturel

Piège à moustiques naturel

Cela fait longtemps que je n’ai pas actualisé le blog. Que ce soit en matière de canyoning, de voyages ou de parapente…

En attend le test de ma nouvelle voile, je vais vous faire découvrir (pour ceux qui ne connaissent pas déjà) une façon écolo et amusante, de lutter contre les moustiques. Cette méthode n’est pas une méthode “anti-moustiques” mais va ralentir la propagation de ces satanées bestioles.

Pour que la méthode soit vraiment efficace, il faudrait qu’un paquet de gens s’y mettent, mais bon… C’est quand même sympa quand on à un jardin.

 

L’idée, est la suivante : les moustiques femelles pondent leur oeufs sur de l’eau stagnante, et de préférence à l’ombre. Je ne connais pas les détails et je ne vais pas recopier wikipédia, mais en gros tout le monde sait que ce sont des vraies saletés. Les femelles pondent dans l’eau et au bout de quelques jours, les larves éclosent. Les oeufs peuvent même survivre sans eau pendant plusieurs mois…

Nous allons donc installer un bac rempli d’eau au fond du jardin ! Et à l’ombre, pour bien attirer les moustiques femelles !

Ensuite, il ne nous reste plus qu’à trouver quelque chose qui pourrait éradiquer ces larves et de fait, les futurs moustiques…

On va tous simplement verser dans le bac une dizaines de “guppys”.  Des poissons que l’on peut trouver dans n’importe quelle animalerie. Et même en nature pour les pays tropicaux (comme ici à la Réunion).

Les guppys sont de petits poissons de 3-6 cm, très appréciés des aquariophiles, de part leurs couleurs, et leur facilité d’élevage (les femelles peuvent avoir des portées quasiment tous les mois).

Pour faire simple, vous balancez vos guppys dans le bac, et au bout de quelques semaines vous aurez déjà des alevins. Il va falloir les donner, car sinon le bac va se remplir rapidement !!

Vous l’avez bien compris, les guppys vont se nourrir des larves de moustiques dès la sortie de l’oeuf. On éradique le moustique à la source !

Voilà comment procéder :

– Trouvez un bac 30 L grand minimum et de préférence noir, et l’enterrer afin de limiter l’évaporation, et pour que ce soit plus joli dans le jardin. 65L sur la photo. Le bac peut être plus ou moins grand mais ne doit pas être profond. En effet plus la surface en contact avec l’air est grande par rapport à la quantité d’eau, et plus l’eau s’oxygénera facilement.

 

IMG_4003
IMG_4002

 

– Mettez le bac à l’ombre pour limiter les algues et la température de l’eau.

– Mettez un peu de terre au fond

– Remplisssez le d’eau

– Rajouter des plantes aquatiques (flottantes et/ou à racines). Les plantes comme le papyrus, la jacinthe d’eau, les nénuphars… filtrent l’eau et participe à la propreté du bac. De plus elles vont consommer le CO2 rejeté par les poissons et leurs apporter de l’oxygène.

 

IMG_4006

 

– Insérez les guppys. Vous en trouverez dans toute les animaleries (2,50 € le mâle et 3,50 € la femelle ici à la Réunion). Sinon sur leboncoin, les gens les donnent ou les vendent 50 centimes à 1 €.

 

IMG_3984

 

 

– Les guppys sont de bons nageurs et sont polygames, donc, même si les mâles sont plus jolis et moins cher, ne mettez pas plus de 1 mâle pour 3 femelles, sinon ils vont les épuiser…

– C’est tout ! Rajouter de l’eau et surveiller les poissons de temps en temps.

 

 

IMG_4694

 

Les guppys vont se nourrir tous seuls avec les larves de moustiques et la faune que cela va attirer. Attendez vous à être envahi, non pas par les moustiques mais par les poissons !!!

Les guppys sont très résistants et se multiplient extrêmement vite ! À la Réunion, pas de problème pour laisser le bac toute l’année, mais en métropole, ça dépendra de la location, renseignez-vous !

 

 

Snorkeling à la Petite Vague

Snorkeling à la Petite Vague

Voici une petite vidéo où l’on peut voir des jolis poissons (mais pas que !) dans un des lagons de l’île de la Réunion. Seul endroit possible pour se baigner si l’on ne veut pas se faire croquer par des requins !

Rien de plus facile dans ce lagon, car la hauteur de l’eau ne dépasse pas 1,50 mètres.